HISTOIRE ET CARACTÉRISTIQUE

 

Le Bouledogue Américain est un chien de ferme, il puise ses origines au cœur du sud-est des États-Unis où il était utilisé comme chien de garde, bouvier et chien de chasse. C’est un excellent chien de ferme polyvalent qui est capable de tenir tête à un bovin ou à un cochon sauvage.

 
Il est également un formidable compagnon pour toute la famille, très proche de son maître, équilibré et d’une grande patience avec les enfants, il saura vous conquérir. Néanmoins c’est un chien qui nécessite, comme tous les molosses de son gabarit, une éducation ferme mais douce afin d’éviter tout débordement.

 

 

Caractère

 

C'est un chien très sociable avec l'homme, néanmoins il a besoin d'être sociabilisé à ses congénéres dès son plus jeune pour éviter les conflits avec ces derniers à l'age adulte (notamment pour les mâles)

Son dévouement envers son maître est sans limite, il est très tolérant avec les plus petits avec lesquels il est d'une tendresse incomparable.


Toutes ces qualités font de lui un excellent compagnon pour toute la famille.

 

 

Aspect physique

 

Le Bouledogue Américain possède une carrure compacte et puissante qui lui confère une agilité et une rapidité suffisante pour la chasse. C’est pourquoi il ne faut pas rechercher des types extrêmes ayant des excès morphologiques (Bully Extreme)

Il existe deux types : "Bully/Johnson" et "Standard/Scott"
Les deux types sont jugés en deux catégories distinctes,en exposition canine, Mais actuellement, la plupart des chiens sont déjà des hybrides des deux types.

Le poids doit être en harmonie avec la taille et le type.

Le type Bully/Johnson est plus massif et lourd, le type «Standart/Scott » est plus mince et athlétique.

 

 

Historique

 

L’histoire du bouledogue américain est liée avec les premières expéditions sur le continent américain.

 


En effet, durant ces expéditions les premiers colons ont emmené avec eux un chien puissant, le Bouledogue, pour les aider à la conduite des bovins, à la chasse et évidemment pour protéger les biens.


Le bouledogue n'était pas une race proprement dite mais un type de chien qui possédait la puissance et la morphologie adéquate pour pratiquer le bull baiting, combat contre les taureaux.

  


Tandis que sur l’ancien continent ce Bouledogue perdait de son utilité au travail et du même coup ses aptitudes physiques, en débarquant sur les côtes sud des États-Unis, le bouledogue continue a exploiter pleinement toutes ses qualités sans pour autant échapper aux combats cruels.

  


Il faut préciser que ce bouledogue est un chien très puissant, courageux, il n’a peur de rien, il est capable de mettre à terre une vache en l'attrapant par les nasaux, de plus il constitue une barrière efficace contre les coyotes, ours, lynx et autres loups du nouveau monde.

  


Le Bouledogue Américain est donc un bouledogue qui a évolué par le travail. Pour information, le Bouledogue Américain de 1735 était plus petit, il pesait de 25à 30 kg alors que celui décrit de 1933 pesait de 27 à 45 kg.

Lors de son arrivée sur le nouveau monde le bouledogue américain était baptisé différemment suivant les zones où il se situait.

  

On le retrouva ainsi sous le nom White English, Old English Whites, Old country Bulldogs, Old Southern Whites, Alabama Bulldogs, Georgia Giants ou encore American Pit Bulldogs.
Néanmoins pendant une centaine d'années, il perd de son utilité et décline. Dans les années 70, la race est quasiment éteinte lorsque deux hommes lui insufflent du sang nouveau, deux types de Bouledogues Américains vont voir le jour : le Johnson (bully) et le Scott (standard) du nom de leurs créateurs.


Le type Johnson (bully) est plus massif avec une ossature plus forte tandis que le type Scott (standard) est plus mince est athlétique. Néanmoins aujourd’hui la plus part des Bouledogues Américains sont dits « hybrides ».